Crucifixion - Firabet de Rapperswil

Crucifixion - Firabet de Rapperswil

Gravure sur bois colorisée – Suisse, c. 1465–1480

Les toutes premières gravures sur bois de dévotion sont devenues extrêmement rares aujourd’hui, alors qu’elles furent si typiques de la vie religieuse européenne au XVème siècle. Imprimées par milliers, elles étaient vendues par des colporteurs, dans les foires, ou encore distribuées par les moines et le clergé dans les sanctuaires de pèlerinage.

Ces images pieuses étaient portées sur soi, parfois cousues dans les vêtements, ou bien sûr comme ornement des murs des maisons afin d’y soutenir la prière domestique. Les quelques rares exemplaires qui nous sont parvenus avaient généralement étant collés sur les plats intérieurs de couvertures de livres.

Seules deux impressions de cette image sont connues aujourd’hui. Cette estampe est parmi les premières à mentionner en bas le nom, sans doute de l’artisan ou bien de l’éditeur et semble-t-il son adresse – la ville de Rapperswil en Suisse.

Crucifixion - Firabet-de-Rapperswil - signature

Crucifixion – Firabet-de-Rapperswil – signature

La partie centrale de la composition – le crucifix avec les 4 symboles des 4 évangélistes – reproduit très probablement une croix processionnelle, pièce d’orfèvrerie médiévale faite d’argent ou d’or.


Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire